Technique
son

C’est quoi le mixage du son ?

Petit tour d'horizon d'une étape importante dans la production de vos vidéos.

François Mourasse
Fondateur de Moosmedia, créateur de vidéos
May 25, 2020
Plus d'info

Évidemment mixer le son d'une vidéo  consiste à mélanger les sons entre eux, mais qu’en est il exactement ?

Une vidéo peut contenir plusieurs pistes de sons en fonction des types de sons qu’elle contient. Cela peut être une piste pour le dialogue d’un protagoniste, une piste pour la musique, ou encore des pistes pour les ambiances sonores ou les bruitages et les effets....

Le mixage consiste donc à mélanger ces différentes pistes tout en permettant à chaque élément d’être « à sa place ». Il paraît par exemple logique que les sons d’une voix passe devant le son d’une musique... qu’un son lointain à l’image semble lointain aussi au son ou encore qu'un son normalement très fort comme par exemple celui d’un avion au décollage ne casse pas brutalement les oreilles du sprectateur...

Le mixage permet donc de mélanger les pistes et de hiérarchiser les sons dans l’espace sonore en travaillant sur 4 aspects

L’intensité sonore ou la dynamique sonore 

Comme dit précédemment mixer le son consiste en un premier lieu à déterminer l’intensité sonore de chaque son en fonction de sa prédominance dans la vidéo. Mais il consiste aussi à la gestion de la dynamique sonore de chaque son, qui correspond à l’écart entre l’intensité la plus faible et l’intensité la plus forte de chaque son, pour ne pas qu’un son qui deviendrait brutalement fort ne vienne casser les oreilles du spectateur par exemple.

Les fréquences sonores

Travailler sur les fréquences sonores consiste à équaliser un son. En équalisant les sons cela permet tout d’abord aux sons d’être bien audibles ou encore d'en faire ressortir certaines caractéristiques. Mais cela permet aussi de faire en sorte que les sons s'étendant sur le même spectre de fréquences n’entrent pas trop en compétition les uns avec les autres. On va par exemple limiter certaines fréquences d’une musique pour qu’elles ne vienne pas trop entraver certaines fréquences de la voix d’un protagoniste.

La largeur du son

En travaillant sur la largeur des sons c’est à dire leur étendue stéréo, on va permettre à chaque son de trouver plus facilement sa place et de ne pas trop entrer en compétition. Plus un son sera centré et plus il aura de présence dans le mix. Traditionellement les voix des protagonistes sont par exemple centrées dans le mix alors que les musiques et les ambiances sonores vont s’étendre plus ou moins dans l’espace stéréo.

La profondeur du son

Il est possible aussi de permettre aux son de prendre leur place dans la profondeur grâce à la réverbération. Plus un son va contenir de réverbération plus il va sembler lointain. Comme dans la vie, plus nous entendons un son provenant de loin et plus sa composante de réverbération sera importante.

Grâce à ces 4 dimensions le but du mixeur de la vidéo est donc d’obtenir un son constamment intelligible, crédible par rapport à la mise en scène et agréable à l’écoute. 

Découvrez un autre article